MAINTENIR SON ÉLAN DE VIE
DANS UN MONDE EN TURBULENCE

Des outils pour mieux se connaître et mieux s'assumer.

 

Formation andragogique avec Jacques Limoges,

D.Éd. (counseling) Boston University

Problématique
Dans une société de l’impermanence, de l’essoufflement, du consumérisme, de la surinformation, de l’hyper technologie, du manque d’effectifs professionnels, etc., les « professions du prendre soin » sont particulièrement périlleuses. À l’ère où les fondements philosophiques, spirituels et/ou religieux fondent, où les grandes valeurs universelles sont banalisées, où les pressions de performance se font de plus en plus fortes, où plusieurs sont acculé(es) à l’épuisement ou à la démotivation, la prise en charge de notre vitalité nous revient plus que jamais.


Comment garder le cap des engagements professionnels et personnels ?


Savoir reconnaître, dans notre expérience, ce qui a motivé et motive encore nos divers engagements est une condition de maintien et de développement de notre dynamisme fondamental. Il ne s’agit plus tant de lâcher-prise que de « tenir-prise », de maintenir, d’une force souple, en toute lucidité et responsabilité, les forces vives qui nous animent.


Besoin
Quelle que soit la sphère de notre vie ou de celle des personnes qui nous consultent, nous prenons régulièrement des décisions qui, par la suite, doivent être maintenues pendant plusieurs années voire des décennies. Par exemple, côté vie personnelle, il est question 2 de se maintenir en santé physique et mentale, de maintenir et de développer des relations avec des êtres significatifs même si ces relations peuvent devenir conflictuelles, de se maintenir en cohérence avec ses valeurs et principes, etc... Côté vie professionnelle, il est question de maintenir à jour ses compétences, de maintenir sa motivation et son engagement contre vents et marées, etc. Or, une foule d'éléments venant de soi ou de son entourage font que ces maintiens s'avèrent parfois de réels défis !


Qu'est ce qui fait qu'un maintien durera ? Quels sont les principaux éléments à risque de saborder nos maintiens ? Quels sont les signes avant-coureurs permettant de croire  qu'un de nos maintiens est menacé ? Comment éviter les excès de tenir-prise et de lâcher-prise qui menacent nos divers engagements ?
Pour répondre à ces questions de manière andragogique, une technique appelée "faire le point" sera proposée et démontrée. Cette technique pourra alors être utilisée pour optimiser tous nos maintiens.


Formateur principal
Jacques LIMOGES, est Docteur en counseling, diplômé de Boston University. Il est membre émérite de l'Ordre des conseillères et conseillers d'orientation du Québec et professeur associé à l'Université de Sherbrooke depuis 1973. Ces champs de recherche et d'intervention sont, entre autres, l'entraide qualifiée, la gestion de carrière de la naissance à la mort, le potentiel groupal. Il est l'auteur de plusieurs concepts, a écrit de nombreux articles scientifiques ainsi qu'une vingtaine de livres mettant l'accent sur le savoir pratique tant pour les individus que pour les intervenant.e.s.


Co-formateurs
La formation se fera pour la dimension des ateliers avec la collaboration de Louise Pronovost, Ph.D., M. Ps. et Alain Houle, M.A., Tcf. (OTSTCFQ)

Louise Pronovost, MPs., PhD.
Professeure titulaire retraitée de l’Université de Sherbrooke. La relation a toujours été et demeure au centre de sa pratique et de ses réflexions. Formée à l’école de la psychologie humaniste, elle est aussi psychosynthésiste (Psychosynthèse, approche mise au point par R. Assagioli) et andragogue (éducation des adultes). Elle s’intéresse à l’intégration de toutes les dimensions de la personne tant sur le plan psychologique que spirituel et religieux. Au cours de sa carrière, elle a enseigné dans le cadre de programmes universitaires de formation professionnelle et a fait de nombreuses communications et interventions dans divers milieux de la santé. Elle a pratiqué en tant que psychologue et psychothérapeute jusqu’en avril 2017. Présentement, l’accompagnement et le ressourcement psychospirituels demeurent ses champs d’intérêt. Enfin, elle est aussi membre du conseil d’administration de l’Association canadienne des intervenants psychospirituels.


Alain Houle, M.A., Tcf. (OTSTCFQ)
Psychothérapeute, No de permis : 06049-13
M. Houle fut tout d’abord éducateur spécialisé en centre d’accueil puis enseignant auprès d’enfants en difficultés relationnelles. Suite à l'obtention d'un diplôme en théologie, il a fait une maîtrise en counselling pastoral à l’Université St-Paul d’Ottawa et est gradué en anthropologie spirituel au 3ième cycle à l’Université de Sherbrooke.  Padre (aumônier militaire) auprès des réservistes, il a implanté des groupes de soutien pour les familles des militaires ayant un fils en Afghanistan. Toujours enseignant à temps plein, il a suivi une formation de niveau Maîtrise dans la discipline «Couples et Familles» à l’Université de Sherbrooke. En 2010, il a ouvert avec le centre des ressources des militaires (CRFM) de Montréal, un point de service pour les familles des militaires. Il a de plus offert un soutien à des femmes qui vivent avec un conjoint militaire diagnostiqué post-traumatique.

 

Méthodologie
Pour atteindre ces objectifs, la personne ressource utilisera la Conférence formative, une approche grand groupe mise ou point et validées par cette ressource (Limoges, 2014) utilisant de courts exercices (quiz, métaphores, analogies, jeux de rôle, prises alternatives de position, etc.) et diverses modulations du groupe (dyades, triades, quatuors, etc.) pour introduire des partages et des apports théoriques.


Toutes les périodes prévues à l'horaire pour favoriser les activités d'intégration clinique seront structurées de façon à :
1. Susciter les questions et les réflexions ;
2. Favoriser les dialogues (en petits et grands groupes) ;
3. Partager les pistes d'observation et les expériences d'interventions cliniques ;
4. Stimuler la synthèse des acquis faits au cours de la formation.


Clientèle
Cette activité s’adresse tout particulièrement aux psychologues et aux psychothérapeutes, à tous les intervenant.e.s des milieux de la santé et des services
sociaux et aux accompagnateur.trice.s psychospirituel.le.s.

Durée de la formation


15 heures réparties ainsi sur trois jours :


• Vendredi pm - 14h à 17h30 – Contenu didactique-expérientiel (3h30)
• Samedi am - 9h à 12h – Contenu didactique-expérientiel (3h)
• Samedi pm - 14h à 17h30 – Contenu didactique-expérientiel (3h30)
• Samedi soirée - 20h à 22h – Film relié à la problématique et discussion (2h)
• Dimanche am - 9h à 12h – Contenu didactique-expérientiel (3h)

 

Objectifs d'apprentissage
Suite à cette formation, les participant.e.s pourront :


1. Comprendre le paradigme du maintien;
2. S'approprier la technique du "faire le point";
3. Développer l'habileté à diagnostiquer cliniquement l'état du maintien professionnel d'une personne;
4. Prendre les mesures nécessaires pour assurer et accompagner ce maintien (savoir-faire).


Contenu
 

Session 1 - Vendredi 10 septembre - 14h à 17h30

 

  • Entre le tenir-prise et le lâcher-prise; le maintien

  • Le maintien au quotidien (Sphère personnelle)

  • Le Paradigme du maintien professionnel (Sphère professionnelle) (Limoges)

  • Les retombées du travail (Limoges)

  • La taxinomie des stratégies de gestion de carrière (Caron)

Pause

  • Les diagnostics du maintien professionnel (Lamarche; Vachon)

  • Les profils (Caron; Langouche)

  • Le maintien professionnel et les tiers de carrière (Limoges)

  • Enjeux du maintien au 1er tiers de carrière (Survol)

 

Session 2 : Samedi 11 septembre - 9h à 12h

  • Mitan de la vie et de la carrière (Jung; Erikson; Riverin-Simard)

  • Enjeux du maintien au mitan ou 2ème tiers de carrière (Approfondissement ou 1 de 2)

Pause

  • Bascule (Jung; Riverin-Simard)

  • Les potentiels d’entraide tacite (Doyon)

  • Technique du Faire le point : Phase Rétrospective (Limoges)

Session 3 : Samedi 11 septembre - 14h à 17h30

  • Enjeux du maintien au 2ème tiers ou mitan de carrière (Suite et fin ou 2 de 2)

  • Transition : phases (Bridges; Roberge)

Pause

  • Technique du Faire le point : Phase Prospective (Limoges)

  • Enjeux du maintien au 3e tiers de carrière (Survol)

 

Session 4 : Samedi 11 septembre - 20h-22h Animation : Diane Doyon

Titre : Dans la poursuite de ma carrière ou bénévolat, il y a-t-il un legs professionnel?
 

À l’aide de courts exposés, de quelques témoignages audiovisuels et de divers échanges, il sera question des savoir-rester et savoir-partir, de transmission et de legs professionnel ainsi que autour de l’intergénérationnalité.

 

Session 5 : Dimanche 12 septembre - 9h-12h

  • Technique du Faire de point : Phase Action (Limoges)

  • Validation des projets d’action

Pause

  • Synthèse et intégration

 

Publications en lien avec le thème de cette formation dont celles du formateur
Caron, Z. (2001). Les stratégies favorisant le maintien professionnel. Mémoire de maitrise inédit. Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke.
Lamarche, L. 2006). Validation d’un instrument visant à évaluer le maintien professionnel. Thèse inédite. Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke.
Langouche, M. (2005). Le maintien professionnel, vecteur de bien-être psychosocial. Communication. Ottawa : CONAT.
Limoges, J. (2014). Le potentiel groupal. Québec : Septembre.
Limoges, J., Lampron, C., Côté, C. et Doyon, D. (2006). Mi-Tien. Guide d’animation. Sherbrooke: GGC/ADL.
Limoges, J. (2004). Pour un troisième tiers de carrière porteur de vie. Vade Mecum. Sherbrooke : GGC/ADL.
Limoges, J. et coll. (2001). Stratégies de maintien au travail et dans d’autres situations de vie. Québec : Septembre.
Vachon, N. (2017). Étude de l’expérience vécue par les travailleuses et les travailleurs aux prises avec l’obsolescence professionnelle. Thèse inédite. Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke.


Bibliographie
Boutinet, J.-P. (1993). Psychologie des conduites de projets. Paris: PUF.
Bridges, W. (1980). Transition. Reading: Addison-Wesley.
Doyon, D. et Lemire, Y. (2003). « Modèle d’apprentissage continu axé sur les relations ». Acte du Congrès international Développement de la qualité en orientation et dans les formations Berne : AIOSP.
Erikson, E. (1968). Enfance et société. Neuchâtel : Delachaux et Nestlé.
Goguelin, P, et Krau. E. Projet professionnel, projet de vie. Paris : ESF.
Jung, C. (1953). Métamorphose de l’âme et de ses symboles. Genève, Librairie de l’Université.
Riverin-Simard, D. (1984). Étapes de la vie au travail. Montréal : St-Martin.
Roberge, M. (998) Tant d’hiver au cœur du changement. Québec : Septembre.